ARCHIVÉE - Salle de presse

La Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Contenu archivé

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Documentation sur le CIET

23 novembre 2011

Aperçu : Le Centre intégré d'évaluation du terrorisme (CIET)

R : Le 23 novembre 2011

Le Centre intégré d'évaluation du terrorisme (CIET)

Après les attentats du 11 septembre 2001, conscient de la complexité grandissante des menaces qui pèsent sur le pays, le gouvernement du Canada a rendu publique sa première politique sur la sécurité nationale intitulée Protéger une société ouverte : la politique canadienne de sécurité nationale en avril 2004.

La politique recommandait la création du Centre intégré d'évaluation des menaces (CIEM) afin de garantir que toute information liée aux menaces soit rassemblée et évaluée, puis qu'elle soit remise, en temps voulu et efficacement, à tous ceux qui en ont besoin. Le CIEM est fondé sur un modèle harmonisé de l'échange et de l'analyse de l'information et du renseignement relatifs aux menaces que représente le terrorisme. Le Centre exploite les diverses compétences de l'appareil canadien de sécurité et de renseignement afin de maintenir un haut niveau de sensibilisation face à la menace terroriste contre la sécurité publique au Canada.

En juin 2011, afin de confirmer l'importance primordiale accordée à la menace du terrorisme international contre les Canadiens et les intérêts canadiens, le Centre intégré d'évaluation des menaces (CIEM) a été renommé le Centre intégré d'évaluation du terrorisme (CIET).

Rôle du CIET

Le principal objectif du CIET est de produire en temps voulu des évaluations intégrées et exhaustives des menaces terroristes contre les intérêts canadiens, que ce soit au niveau national ou international. Les évaluations de la menace du CIET sont distribuées au monde du renseignement, aux forces de l'ordre et autres premiers intervenants, ainsi qu'aux partenaires des infrastructures essentielles du secteur privé. Depuis le début de ses opérations en octobre 2004, la surveillance qu'assure le CIET des menaces s'est élargie pour inclure les menaces contre les événements spéciaux et tous les secteurs des infrastructures essentielles canadiennes, ainsi que de la menace de violence grave émanant de l'extrémisme national.

Ressources

Le CIET est une ressource communautaire se trouvant au siège du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) à Ottawa.

Le directeur du CIET est nommé par le directeur du SCRS qui le choisit parmi les candidats des organismes partenaires du CIET. Le personnel de la production du Centre est surtout composé d'analystes détachés au CIET de ses organismes partenaires. Ces analystes amènent au Centre l'information et les compétences de leurs organismes respectifs. Le CIET peut également recourir au besoin aux compétences d'autres ministères et organismes fédéraux.

Le CIET entretient également des liens étroits avec d'importants partenaires provinciaux, dont : la Police provinciale de l'Ontario et la Sûreté du Québec.

Le personnel qui gère la liaison avec les clients, la diffusion des produits et les exigences ministérielles est composé de membres du SCRS qui sont soit détachés soit définitivement mutés au CIET.

Gouvernance

L'orientation stratégique et les conseils que reçoit le CIET sur les exigences et les priorités émanent du Comité des sous-ministres de sécurité et renseignement, un comité interministériel composé de sous-ministres des ministères et des agences qui font partis de la communauté de la sécurité et du renseignement au Canada. Le comité est présidé par le conseiller en matière de sécurité nationale auprès du Premier ministre.

Coopération internationale

Pour contrer la menace mondiale que représente le terrorisme et participer à la sécurité internationale, le CIET collabore étroitement avec les centres intégrés d'évaluation des menaces alliés, notamment le National Counterterrorism Center aux États-Unis, le Joint Terrorism Analysis Centre en Grande-Bretagne, le National Threat Assessment Centre en Australie et le Combined Threat Assessment Group en Nouvelle-Zélande. Le CIET assure également la liaison avec d'autres partenaires internationaux afin de faciliter l'échange d'information sur les questions d'intérêt commun liées aux menaces.

Conclusion

Le CIET facilite un plus grand échange de l'information et une analyse intégrée du renseignement, et c'est dans ce sens qu'il représente un élément essentiel des initiatives du gouvernement du Canada visant à mettre en place un système intégré de sécurité nationale. Les évaluations exhaustives de la menace que produit le Centre fournissent à l'appareil canadien de sécurité et de renseignement l'information nécessaire pour prendre des décisions et des mesures qui contribuent à la sécurité de tous les Canadiens.